PORTALE DI MARIOLOGIA
PORTALE DI MARIOLOGIA  
  
PER CONOSCERE MEGLIO LA MADRE DI DIO 
Menu
· Home
· Account o Registrazione
· Argomenti generali
· Articoli: archivio
· Articoli: invia nuovo
· Articoli: piu' letti
· Articoli: ultimi inseriti
· Banners del sito
· Biblioteca mariana
· Calendario mariano
· card
· Documenti Magistero
· Enciclopedie
· Forums
· Fotoalbum
· Help del sito
· La Chat di Mariologia
· Le vostre domande
· Mappa del sito
· Motore di ricerca
· Mp3 Player
· Raccolta video
· Sondaggio
· Statistiche
· Suggerimenti
· Sussidi Pastorali
· Testimonianze
· Web Links
· Webcams
Enciclopedie










Inserti Speciali




























Nuovi in Biblioteca
  Giuseppe e Maria. La nostra storia d'amore
  La lacrime di Civitavecchia. Quando «Maria» ha pianto fra le mie mani
  Maria mamma di tutti. Le mie riflessioni e le mie preghiere dedicate alla Madonna
  Beata credente. Maria e l'esistenza liturgica del cristiano
  La Madonna del Divino Amore. Storia e spiritualità del santuario
  Santuario SS. Annunciata. Piancogno
  Maria, il pensiero di Dio
  Nostra Signora degli eretici
  Maria, agnella senza macchia
  Miracoli a Lourdes
  Maria di Nazareth
  La Madonna piange per noi
  Maria con gli occhi di Francesco
  Ave Maria. Il Santo Padre ci racconta il mistero di Maria con le parole della preghiera più amata
  Il Rosario spiegato ai bambini
Pensieri
Nuova pagina 1


 

Ultimi 15 articoli
Ultimi 15 Articoli

Adesso e nell'ora della nostra morte


“Cammini” mariani per i tesori di Sicilia


Il discepolo l'accolse con sé (Gv 19,27)


Maria, ''Salus infirmorum''


La ''Colletta'' mariana del Venerdì di Passione nella T.E.T. del Messale Romano


Vita della Beatissima Vergine Madre di Dio


«Il discepolo l’accolse con sè» (Gv 19, 27)


Partecipazione di Maria alla Passione di Gesù secondo gli Apocrifi


Note sulla storicità di Maria di Nazareth


Come Maria di fronte al mistero di morte e risurrezione


Maria, madre della Chiesa, Donna del Magnificat


Maria, la ragazza di Nazaret


La presenza di Maria nell'Ortodossia


La donna sempre presente nella vita dei cristiani


“Vi fu una festa di nozze...”


Immagini
Sondaggio
COSA TI INTERESSA DI PIU' IN MARIOLOGIA?

S. Scrittura
Magistero della Chiesa
Apparizioni
Mariologia ecumenica
Liturgia
Dogmi mariani
Spiritualità mariana
Pietà popolare
Mariologia sociale
Padri della Chiesa
Cultura e Arte



Risultati
Sondaggi

Voti 292
Contatore visite
contatore visite
Utenti
Benvenuto, Anonimo
Nickname
Password
(Registrazione)
Iscrizione:
ultimo: pertinac
Nuovo di oggi: 0
Nuovo di ieri: 0
Totale iscritti: 357

Persone Online:
Visitatori: 177
Iscritti: 0
Totale: 177
Orario

 Imposta come Home
 Contatta il Webmaster
 Mappa del Sito
Invia Cartolina

Vuoi inviare una nostra cartolina ad un amico?
La Chat
Nome Stanzaonline
Privata IL MARIOLOGO0
Privata LA THEOTOKOS0

[ SPChat ]
Neuvaine à Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse

(1462 parole inserite)
(779 letture)   Pagina Stampabile




1er jour de la neuvaine : La première apparition

Dans la nuit du 18 au 19 juillet 1830, la Sainte Vierge apparaît pour la première fois à Sainte Catherine Labouré que son Ange gardien réveille et conduit du dortoir jusqu’à la chapelle. « J’entends comme un bruit, comme le frou-frou d’une robe de soie, qui venait du côté de la tribune, auprès du tableau de Saint Joseph, qui venait se poser sur les marches de l’autel, du côté de l’Évangile, dans un fauteuil pareil à celui de Sainte Anne. (…) Alors, regardant la Sainte Vierge, je n’ai fait qu’un saut auprès d’Elle, à genoux sur les marches de l’autel, les mains appuyées sur les genoux de la Sainte Vierge. Là, il s’est passé le moment le plus doux de ma vie. »

 Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, regardez mon âme avec miséricorde, obtenez-moi un esprit d’oraison qui me fasse toujours recourir à vous ; obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

 Notre Père…, Je vous salue Marie…, Gloire au Père…,

 Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

2e jour : Protection de Marie dans les temps de malheur

« Les temps sont très mauvais, des malheurs vont fondre sur la France, le trône sera renversé par des malheurs de toutes sortes (la Sainte Vierge avait l’air très peinée en disant cela). Mais venez au pied de cet autel, là, les grâces seront répandues sur toutes les personnes qui les demanderont avec confiance et ferveur, elles seront répandues sur les grands et les petits (…). Le moment viendra où le danger sera grand. On croira tout perdu. Là, je serai avec vous ! »

 Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, dans les désolations actuelles du monde et de l’Église, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

 Notre Père…, Je vous salue Marie…, Gloire au Père…, 

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

3e jour : « La Croix sera méprisée ... »

« Mon enfant, la Croix sera méprisée, on la mettra par terre, le sang coulera dans les rues, on ouvrira de nouveau le côté de Notre Seigneur. Monseigneur l’archevêque sera dépouillé de ses vêtements (ici la Sainte Vierge ne pouvait plus parler, la peine était peinte sur son visage). Mon enfant, me dit-elle, le monde entier sera dans la tristesse ».

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, obtenez-moi la grâce de vivre en union avec Vous, avec votre divin Fils et avec l’Église, en ce moment crucial de l’histoire où une humanité entière est en train de se déclarer pour le Christ ou contre le Christ, en cette période qui est tragique comme l’a été la Passion ! Obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père…, Je vous salue Marie…, Gloire au Père…, 

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

4e jour : Marie écrase la tête du serpent

Le 27 novembre 1830, à cinq heures et demie du soir, alors que Sainte Catherine est en oraison dans la chapelle, la Sainte Vierge lui apparaît pour la deuxième fois, debout, à la hauteur du tableau de Saint Joseph qui se trouve à droite du maître-autel, « la figure si belle qu’il me serait impossible de dire sa beauté, elle avait une robe de soie blanche aurore (…) la tête couverte d’un voile blanc qui lui descendait de chaque côté jusqu’aux pieds. » Les pieds appuyés sur une demi sphère, Elle écrase du talon la tête d’un serpent.

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, soyez ma protection contre les attaques de l’ennemi infernal, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père…, Je vous salue Marie…, Gloire au Père…,

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

5e jour : La Vierge au globe

La Sainte Vierge tient dans ses mains un globe qui représente le monde entier, particulièrement la France et chaque personne en particulier, qu’Elle offre à Dieu en implorant Sa miséricorde. À ses doigts, des anneaux enchâssant des pierreries d’où jaillissent des rayons plus beaux les uns que les autres, qui symbolisent les grâces que la Sainte Vierge répand sur les personnes qui les demandent.

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père…, Je vous salue Marie…, Gloire au Père…,

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

6e jour : L’invocation de la médaille

Au cours de la deuxième apparition, la Sainte Vierge fait comprendre à Sainte Catherine Labouré « combien il était agréable de prier la Sainte Vierge et combien Elle était généreuse envers les personnes qui la prient ; que de grâces Elle accordait aux personnes qui les lui demandent ; quelle joie Elle éprouve en les accordant ». Puis, il se forme « un tableau autour de la Sainte Vierge, un peu ovale, où il y avait en haut ces paroles écrites en lettres d’or : « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ». »

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père…, Je vous salue Marie…, Gloire au Père…,

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

7e jour : Révélation de la médaille

« Alors une voix se fit entendre qui me dit : Faites, faites frapper une médaille sur ce modèle, toutes les personnes qui la porteront recevront de grandes grâces en la portant au cou. Les grâces seront abondantes pour les personnes qui la porteront avec confiance ».

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père…, Je vous salue Marie…, Gloire au Père…,

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

8e jour : Les Cœurs de Jésus et de Marie

Après avoir contemplé le tableau de la médaille, Sainte Catherine le voit qui se retourne pour présenter le revers : Un « M », monogramme de Marie, surmonté d’une petite croix et au bas les deux Cœurs de Jésus et de Marie, le premier entouré d’épines et le second traversé d’un glaive ; tout autour, est ensuite placée une couronne de douze étoiles.

Ô Cœur immaculé de Marie, rendez mon cœur semblable au Vôtre, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père…, Je vous salue Marie…, Gloire au Père…,

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

9e jour : Marie sera proclamée Reine de l’Univers

Sainte Catherine, confirmant en cela les prédictions de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, affirme que la très Sainte Vierge sera proclamée Reine de l’Univers : « Oh qu’il sera beau d’entendre dire : Marie est la reine de l’Univers, particulièrement de la France. Et les enfants s’écrieront : Et de chaque personne en particulier ! avec joie et transport. Ce sera un temps de paix, de joie et de bonheur qui sera long. Elle sera portée en bannière et elle fera le tour du monde ».

Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

Notre Père…, Je vous salue Marie…, Gloire au Père…,

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.


Ô Très Sainte Vierge, ô ma Mère, demandez pour moi à Votre divin Fils tout ce dont mon âme a besoin et tout ce dont toute l’humanité a besoin, pour instaurer sur Terre votre Règne. Car ce que je vous demande plus que tout c’est votre triomphe en moi et dans toutes les âmes, et l’implantation de votre Règne sur la Terre.


Ainsi soit-il.


  

[ Torna su LINGUA FRANCESE | Indice Sezioni ]
IDEATO E REALIZZATO DA ANTONINO GRASSO
DOTTORE IN S. TEOLOGIA CON SPECIALIZZAZIONE IN MARIOLOGIA
DOCENTE ALL'ISSR "SAN LUCA" DI CATANIA

PHP-Nuke Copyright © 2005 by Francisco Burzi. This is free software, and you may redistribute it under the GPL. PHP-Nuke comes with absolutely no warranty, for details, see the license.
Generazione pagina: 0.19 Secondi

:: HeliusGray phpbb2 style by CyberAlien :: PHP-Nuke theme by www.nukemods.com ::